lampadaire emergence taille basse en bois recyclé
détail_haut_lampadaire_pteembase acier lampadaireaspect bois brut sur lampadaireaspect bois brut sur lampeluminosité lampadaire emergencecouleur vin estompé sur lampadaire

Lampadaire coin canapé en bois recyclé.« Émergence » taille basse.

340.00 € TTC

Dans ce pied spécialement conçu comme luminaire, le tube central abrite le câblage pour préserver la silhouette linéaire tout en proposant un interrupteur au sol accessible à tous. Une sphère en plastique diffusant avec une ampoule à LED assure la luminosité nécessaire pour éclairer la pièce. Un disque en acier caché sous la base du pied assure une grande stabilité à l'ensemble. Des vérins réglables sont vissés dans la plaque en acier pour faciliter la mise en place.

Les lames verticales courbées proviennent des cotés du tonneau démontés  recyclés et assemblés selon un procédé spécifique. Le plateau du pied provient du couvercle de la barrique également retravaillé.

Dimensions :

Hauteur de la douille 100 cm. Hauteur totale avec le globe 118 cm. diamètre du pied 35 cm. diamètre du globe 25 cm. épaisseur du disque en acier 8mm.

Livraison et délai :

Ce modèle est stocké en petites quantités. Le délai de livraison est de moins d'une semaine.

4 en stock

Description du Produit

Émergence. Tel est le nom du piétement jaillissant qui caractérise cette nouvelle gamme dans la collection des meubles en merrain. Son pied lesté assure une bonne stabilité de l’ensemble tout en préservant une esthétique légère et aérienne. Ce lampadaire  coin canapé en bois recyclé permet de s’éclairer sans s’éblouir pour lire ou discuter, regarder la télé en famille ou entre  amis.

Origine du bois :Bois de chêne fendu (ou merrain) recyclé provenant de barriques ou tonneaux de 225 litres. Les lames verticales du tonneau ou douelles sont employés pour les montants du lampadaire. Le couvercle de la barrique est  employé pour le plateau du pied.

Fabrication : ou les différentes étapes du recyclage . Les lames verticales sont calibrés en largeur puis chanfreinés et collés entre elles sur une partie de la longueur. Cette partie est ensuite percée pour recevoir un tube en inox. Le tube est fixé sur un disque métallique recouvert d’un plateau bois. C’est le couvercle du tonneau qui est utilisé pour fabriquer ce plateau. Il est d’abord démonté. Chaque pièce est ensuite raboté et dégauchi . On reforme le plateau en collant les différents éléments après usinage des champs.

Finition du bois : Brossé puis vernis avec un produit bi-composant et hydrosoluble. Les couleurs varient en fonction de la provenance du vin et du travail du bois.